Les effets de la pollution atmosphérique

sur la santé

 

 

Inspiration d’air :

 

de 15 000 à

20 000 litres

d’air inspirés par l’adulte

 

1. Qu’est-ce que la pollution atmosphérique?

 

 Composition de l’air intérieur et extérieur

 

produits chimiques

des gaz

gouttelettes

particules biologiques

particules en suspension

 

ä

 

 nocifs pour la santé

 

 l’ozone des basses couches de l’atmosphère (O3)

 les matières particulaires (MP)

 l’anhydride sulfureux(SO2)

 le monoxyde de carbone (CO)

 les oxydes d’azote (NOx)

 les composés organiques volatils (COV)

 l’hydrogène sulfuré (H2S)

 les sulfates et les nitrates.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les autres polluants atmosphériques

 

 les métaux toxiques (plomb, mercure,manganèse, arsenic et nickel)

 le benzène, le formaldéhyde

 les biphényles polycholorés (BPC)

 les dioxines 

 

 

rejets naturels des incendies de forêt

la poussière du sol

la poussière des volcans chassée par le vent

l’activité humaine

 

 

 

 

ä

 

 

 

 

å La pollution atmosphérique

 

ä

 

zones rurales et urbaines.

 

 

 

 

 

 

les principales sources de pollution atmosphérique

 

ä

les centrales électriques

les industries

les émissions

des véhicules.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

autres sources de pollution de l’atmosphère

 

 

la demande croissante

 

ä

 

d’électricité

l’utilisation des automobiles

ä

 

å des combustibles fossiles (essence, mazout, gaz naturel et charbon).

å Le chauffage au bois,

å les pesticides

å les produits d’entretien ménager toxiques

 

 

 

 

 

 

 

 

Les gaz à effet de serre (GES)

 

naturels :

la vapeur d’eau

l’ozone (O3)

le gaz carbonique (CO2)

le méthane (CH4)

l’oxyde nitreux (N2O).

 

 

Sans eux, la vie n’aurait pas été possible

 

 

 

 

 

 

 

Les concentrations élevées de GES

 

ä

 

 

å de la température moyenne

 

ä

 

 

å  au « réchauffement planétaire ».

 

 

 

 

 

 

 

en milieu urbain

 

Le smog :

 

ä

 

 

 

mélange d’oxydes d’azote (NOx)

de composés organiques volatils (COV)

 

ä

 

présence de la lumière du soleil

 

ä

 

 

å l’ozone de la basse atmosphère.

 

ådes gaz à effet de serre liés à l’activité humaine

 

ä

 

 

å de l’ozone de la basse atmosphère

95 % des Nox d’origine humaine

 

ä

de l’essence

du charbon

du gaz ou du mazout utilisés dans les véhicules automobiles

les maisons

les industries

les centrales électriques.

 

 

 

 

Les COV

 

ä

 

la combustion d’essence

de l’évaporation de combustibles liquides et de solvants.

 

 

ä

 

 

lien intrinsèque

 

 entre la pollution atmosphérique et le changement climatique.

 

 

 

 

 

 

 

Les polluants du smog et les GES

 

ä

 

 

 

tuyaux d’échappement

les mêmes cheminées d’usine.

 

 

 

 

 

 

 

2. Quels sont les effets de la pollution atmosphérique sur la santé?

 

 

ä

 

Ø irritation des yeux, du nez et de la gorge;

Ø respiration sifflante

Ø toux et difficulté à respirer;

Ø aggravation de problèmes pulmonaires et cardiaques existants;

Ø risque accru de crise cardiaque;

Ø décès prématuré, surtout chez les personnes sensibles.

 

 

Les réactions individuelles à la pollution atmosphérique

 

ä

 

 

de pendent de plusieurs facteurs comme :

 

• le niveau, le type et la combinaison des polluants dans l’air;

• le degré d’exposition de la personne (p. ex., le lieu, les sources de pollution locales, la durée d’exposition)

• la quantité de polluants présents;

• l’âge, le poids

•le niveau d’activité

•l’état de santé de la personne.

 

 

Les symptômes d’exposition après un épisode de pollution

 

Persistance quelques jours

 

apparition plusieurs jours plus tard.

 

pas de niveau de pollution atmosphérique sans aucun danger

 

 

 

 

 

 

de faibles niveaux de pollution atmosphérique

 

ä

nocifs à la santé

 

 

des groupes vulnérables

les personnes âgées

les enfants

les personnes ayant des ayant des

troubles cardiorespiratoires.

 

 

 

 la pollution atmosphérique causée par la combustion fossile.

 

ä

 

 

 

8 % des décès dans les villes canadiennes(

la Revue

canadienne de santé publique)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3. Qui est affecté par la pollution

atmosphérique?

 

la santé de toute la population – urbaine et rurale – en toute saison.

 

 Accumulation de l’incidence à long terme

 

Ø les enfants

 

Ø personnes ayant des troubles cardiaques

 

Ø personnes ayant de l’asthme de l’emphysème des bronchites chroniques ou des allergies.

 

Ø Même les personnes en bonne santé (difficulté à respirer les jours où l’air est très pollué.)

 

Selon les estimations de Santé Canada

 

chaque année plusieurs

 

milliers de décés prématurés en raison de la

pollution atmosphérique.

 

 Ontario Medical Association

 

chaque année des dizaines de milliers d’Ontariens

se rendent à l’urgence ou sont hospitalisés en raison d’une exposition au smog.

Les enfants

Les enfants (15 ans et moins) inspirent plus d’air par

kilogramme de poids que les adultes, et donc

proportionnellement plus de polluants. Les enfants respirent

aussi plus rapidement que les adultes et ont tendance à respirer

par la bouche. Ce genre de respiration contourne les filtres

naturels du nez et permet à l’air pollué d’entrer directement

dans les poumons en grande quantité.

En outre, les enfants sont particulièrement vulnérables aux effets

néfastes de la pollution atmosphérique parce que :

• leurs poumons ne sont pas entièrement développés, et les

nouveaux tissus qui se développent durant l’enfance sont plus

sensibles aux irritants de toute sorte, y compris aux polluants

atmosphériques;

• ils ont tendance à faire des activités de plein air, ce qui accroît

leur exposition aux polluants;

• les endroits où jouent de nombreux enfants (dans les parcs

urbains et les cours d’écoles à proximité des zones où la

circulation est dense) et la distance du sol à laquelle ils

respirent les rend plus vulnérables à l’inhalation de polluants.

Les enfants asthmatiques

Selon les résultats de l’Enquête longitudinale nationale sur les

enfants et les jeunes (1988-1999), 15,2 % des enfants

canadiens de 4 à 11 ans sont diagnostiqués comme étant

asthmatiques. Les études montrent que la pollution

atmosphérique aggrave les symptômes de l’asthme, notamment

la toux, la respiration sifflante, la lourdeur dans la poitrine et

l’essoufflement. À ce qu’on sache, il n’y a pas de niveau de

pollution atmosphérique sans aucun danger.

Les aînés

La plupart des aînés mènent une vie saine et productive, mais

avec l’âge, on peut souffrir de certains troubles qui ont des

effets indésirables sur la santé et le bien-être.

• L’inhalation de polluants peut aggraver l’état des aînés qui ont

des troubles cardiaques ou respiratoires chroniques ou

d’autres maladies pulmonaires et circulatoires.

 

, , • En particulier, des antécédents de crise cardiaque, d’asthme,

d’emphysème ou de bronchite chronique peuvent accroître la

sensibilité aux effets indésirables de la pollution

atmosphérique sur la santé.

• Les aînés qui ont une mauvaise santé dans l’ensemble sont

aussi plus vulnérables aux effets des polluants.

• La réduction naturelle de la fonction ventilatoire des poumons

avec l’âge peut être accélérée par les effets destructeurs de

la pollution atmosphérique.

Les personnes ayant des maladies pulmonaires et cardiaques

Un diagnostic précoce, une exposition réduite à la pollution

atmosphérique et un traitement approprié, si nécessaire,

assurent d’habitude une qualité de vie normale ou pratiquement

normale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3. Quels conseils puis-je donner à mes patients?

 

ã la pollution

ã  

 

 

Prise  des décisions éclairées

ä

 

consultation des médias des bulletins des ministères de

la Santé

la météo

ä

 

la qualité de l’air extérieur 

 

ä les activités fatigantes à l’extérieur les jours où la pollution est élevée.

ä

 

 d’éviter les zones où la circulation est dense.

 

Améliorer la qualité de l’air intérieur des locaux.

 

äde fumée de tabac

 

ä des émanations chimiques de produits d’entretien

 

ä de moisissures causées par une humidité élevée

 

informer sur les niveaux de pollution atmosphérique sont souvent élevés les jours d’été chauds et humides.

 L’humidité combinée à la chaleur peut être dangereuse et même causer de la déshydratation.  

Conseillez à vos patients de boire beaucoup d’eau ces journées-là.

Dites-leur de surveiller leur santé. Si leurs symptômes

respiratoires ou leurs états chroniques s’aggravent en raison

de la pollution atmosphérique, vos patients doivent éviter de se fatiguer,

réduire leur exposition aux polluants et consulter leur prestateur de soins de santé.

 

Les parents devraient songer à :

• Réduire les activités fatigantes à l’extérieur pour leurs enfants

les jours où la pollution est élevée, en tenant compte également de la qualité de l’air intérieur des locaux.

 

Les aînés ayant des troubles médicaux chroniques devraient :

• Éviter les activités fatigantes lorsque les indices de qualité de

l’air sont mauvais et s’organiser pour que quelqu’un d’autre

fasse leurs courses les jours où la pollution est élevée.

Les soignants doivent savoir que :

• Certains aînés dont la mobilité est limitée ou qui ont d’autres

problèmes ne peuvent pas toujours se protéger, ni suivre les

consignes de protection de la santé comme il le faudrait.

5. Quelles sont les ressources que je peux

offrir à mes patients?

L’Association canadienne de santé publique (ACSP) offre des

ressources documentaires à votre intention

ä

 

aider vos patients à réduire leur exposition à la pollution atmosphérique, à protéger leur santé et à prendre des mesures pour améliorer la qualité de l’air.

 Il existe trois brochures et une affiche en français

et en anglais. Les brochures s’adressent à trois publics :

la population adulte dans son ensemble

 les parents d’enfants asthmatiques et les aînés.

 

Pour en savoir davantage sur ces ressources ou pour commander la série, veuillez vous adresser

à :

L’Association canadienne de santé publique

1565, avenue Carling, pièce 400

Ottawa (Ontario) K1Z 8R1

Tél. : (613) 725-3769 Téléc. : (613) 725-9826

www.cpha.ca/airpur